retour à la liste des actualités
13.06.2014

Les anticoagulants oraux directs

Dr L. Souied - Biologiste médical - Plateau technique du groupe LCD

 

Vous trouverez ici Rapport sur les anticoagulants oraux directs (AOD) de l'académie de médecine sur les anticoagulants oraux directs (AOD) (antérieurement appelés «nouveaux anticoagulants oraux» ou NACO).

 

On pourra retenir que 

  • Dans l'indication de la prévention des accidents vasculaires cérébraux et des embolies systémiques chez les patients atteints de fibrillation atriale non valvulaire, il n’existe à l’heure actuelle aucun argument scientifique pour privilégier les nouveaux anticoagulants oraux par rapport aux AVK, à plus forte raison pour remplacer, chez un patient, un traitement AVK efficace et bien toléré par un anticoagulant oral direct, sans parler de la dangerosité inhérente au passage d’un AVK à un nouvel anticoagulant, quelles que soient les précautions prises.

 

  • En prévention de la maladie thromboembolique veineuse en chirurgie orthopédique, leurs
    avantages principaux versus le traitement héparinique auquel ils sont une alternative
    particulièrement bienvenue pour des sujets jeunes, sans insuffisance rénale ni hépatique, en
    l’absence de comorbidités, sont la possibilité d'un traitement oral et l'absence d'obligation de
    contrôles biologiques répétés.